• Tél. : 819 326-1321

Les indices en un coup d’œil

Dans une chicane de couple

Dans une relation de violence conjugale

1. Quel est le type d’agression utilisé?

De l’argumentation avec possiblement des paroles ou des gestes agressifs.

Des agressions qui ont un but, qui sont intentionnelles et stratégiques.

2. Qui cherche le gain? Quel est le gain recherché?

Les deux cherchent à gagner, mais pas à tout prix, et chacun veut convaincre l’autre de son bon droit.

Il y en a un qui veut gagner à tout prix car il cherche le contrôle.

3. Quel est l’impact de l’agression sur l’autre?

N’ayant pas peur de l’autre, les deux se sentent libres de réagir.

La victime ne se sent pas libre de réagir, redoutant les conséquences si elle s’affirme.

4. Comment l’agression est-elle expliquée?

La personne qui a agressé s’explique sur la base du différend.

L’agresseur ne s’explique pas, il se justifie. Il utilise diverses stratégies tels le déni, la banalisation du geste posé,….

5. Avez-vous été témoin ou entendu parler d’autres scènes semblables?

Les chicanes peuvent se vivre en toute transparence. C’est l’un ou l’autre qui est à l’origine de la scène, les rôles sont interchangeables.

L’entourage est rarement témoin de plusieurs scènes, parce que c’est à l’abri des regards que cette violence s’exerce le mieux. C’est la même personne qui est à l’origine des agressions.

6. Comment le pouvoir est-il partagé dans le couple?

La relation est relativement égalitaire avant, pendant et après la chicane.

Il y a un déséquilibre de pouvoir et la relation est inégalitaire au-delà des agressions.

Source : « Et si c’était plus que de la chicane? » par le Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale

http://maisons-femmes.qc.ca/